De l’eau de pluie à l’eau de source, évolution d’un terrain sur les rituels au sud-est du Mexique

LE rESeau.P8 INVITE A LA CONFERENCE – DEBAT :
De l’eau de pluie à l’eau de source, évolution d’un terrain sur les rituels au sud-est du Mexique
CARINE CHAVAROCHETTE, ANTHROPOLOGUE, CHERCHEUR ASSOCIÉE AU CREDA-CNRS.

Ces recherches sont localisées au sud-est du Méxique plus particulièrement dans l’Etat du Chiapas, l’un des plus pauvres et des plus indigènes du pays. Des groupes mayas cohabitent avec des populations métisses. Les principales sources de revenus de ces habitants sont issues de l’agriculture et de l’élevage. Comme toute civilisation agraire, les personnes ont entretenu des relations privilégiées avec l’eau, et des divinités telluriques comme des saints catholiques ont été et sont vénérés afin de favoriser les précipitations atmosphériques annuelles. Depuis la fin du XXe siècle, cette région connaît de profondes mutations sociales et politiques telles que le libéralisme, le mouvement zapatiste, l’émigration en Amérique du Nord et les conversions religieuses. Elles ont provoqué des transformations des structures familiales, des changements professionnels et de rapport à la terre, mais ont également facilité l’adduction d’eau potable dans les villages. Les enjeux actuels de l’accès et du contrôle de l’eau ont encouragé de nouvelles célébrations près des sources locales et des systèmes d’adduction d’eau. Il s’agit de questionner ces récentes pratiques et de montrer comment elles s’inscrivent à la fois dans un territoire religieux et politique.

Mercredi 26 octobre 2011 en salle D 143, Université Paris 8 de 10h30 à 12h30
Le rESeau.P8 (Réseau d’Etudes et d’Echanges en Sciences Sociales sur l’Eau), est un réseau d’étudiants en doctorat et master et d’enseignants – chercheurs de l’Université Paris 8 qui travaillent sur les questions d’eau dans une perspective interdisciplinaire

Equipe
ERASME
LE rESeau.P8
LADYSS
ED 401 Sciences sociales

Publicités

Les commentaires sont fermés.