L’eau et ses territoires en Himalaya 3e conférence du cycle « La fin des frontières » par Olivia Aubriot et David Blanchon

L’eau et ses territoires en Himalaya

L’écoulement naturel de l’eau est soumis à deux types de perturbations : spatiale, en cas de dérivation de l’eau, ou temporelle, en cas de stockage de la ressource. Pour comprendre les différents usages de l’eau, il convient  donc d’étudier les différents espaces de circulation de cette ressource, qui fait fi des frontières administratives. Les processus d’appropriation dont elle fait l’objet par les communautés et les États est l’autre axe d’étude qui intéresse de nombreux chercheurs de ce domaine.

La gestion de l’eau est par ailleurs intimement liée aux enjeux économiques et géopolitiques. En Himalaya, les pays situés en amont, comme la Chine ou le Népal, sont dans une position privilégiée pour s’approprier cette ressource.

Pourtant, au Népal, un territoire traversé par la majorité des affluents du Gange, gouvernement local et populations sont confrontés aux exigences de l’Inde et n’arrivent pas à y faire face.

Après avoir expliciter  les « territoires naturels » de l’eau, c’est-à-dire la répartition géographique de l’eau (pluie, neige, glacier, hydrologie) le long de la chaîne himalayenne, Olivia Aubriot présentera les usages anciens de cette ressource en Himalaya et les contraintes qui y sont associées. L’impact des infrastructures modernes, barrages et digues, sur le quotidien des populations locales sera détaillé dans la dernière partie de son intervention, à travers l’exemple du barrage de la Koshi au Népal.

Dans la seconde partie de cette conférence, David Blanchon abordera la situation en Himalaya au regard du droit international de l’eau. Après avoir fait un état des lieux du droit international de l’eau, il détaillera les recherches menées sur les questions de géopolitique de l’eau,en explicitant notamment les notions de puissance hydro-hégémonique, d’hégémonie hydraulique et de « contre-hégémonie ». Ces notions théoriques brièvement exposées seront appliquées au cas du « château d’eau » tibétain et aux relations entre les États voisins.

Allons-y :

Auditorium du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 Paris
Métro Bibliothèque François-Mitterrand

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle@bulac.fr

Bibliographie

L’eau, miroir d’une société. Irrigation paysanne au Népal central / Olivia Aubriot, CNRS Éditions, 2004 41NP 620 AUB

Atlas Mondial de l’eau : de l’eau pour tous ? / David Blanchon, Autrement, 2009.0 620 BLA

Sharing water : irrigation and water management in the Hindukush, Karakoram, Himalaya /  Hermann Kreutzmann, Oxford University Press, 2000GEN.II.10591

Bittersweet waters : irrigation practices and modern challenges in South India / Nathanaël Coste & Nicolas Ploumpidis (dir.) Institut français de Pondichéry, 2007

L’eau, une ressource menacée ? / David Blanchon. La documentation photographique, dossier n° 8078. La documentation française. 2010

Bibliographie complémentaire

Publicités

Les commentaires sont fermés.