Conserver l’environnement dans des régions frontalières en Amérique Centrale – 19 Mars 2014

Conférence – débat
Mercredi 19 Mars 2014
Salle D143, 14h-16h30
Université Paris 8

Conserver l’environnement dans des régions frontalières en Amérique Centrale, le rôle des Organisations internationales dans la gestion environnementale de bassins transfrontaliers.

par Tania RODRIGUEZ, Sciences Politiques-Géographie du Développement (Paris VII – CESSMA)

Les régions frontalières en Amérique Centrale sont des périphéries délaissées qui ont été fortement touchées par les conflits armées durant les années 1980. Cependant ces régions concentrent aussi une importante richesse environnementale (24 bassin transfrontaliers et la majorité des aires protégées de l’Isthme). Le besoin de conserver cet environnement transfrontalier a attiré l’attention de nombreux acteurs nationaux, régionaux (Système d’Intégration Centraméricain) et internationaux (Organismes internationaux, alliances publiques privées et la Banque Interaméricaine de Développement). Les nombreux projets de conservation qui se mettent en place depuis les années 1990, ont convertis ces régions autrefois oubliées en des laboratoires de la conservation. Nous essayerons de présenter ce jeux d’acteurs à partir d’une expérience professionnelle de 5 années auprès de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Expérience qui a encouragé une transition professionnelle vers la recherche. Cette recherche nous a permis de prendre de la distance et d’étudier plus en profondeur le rôle des organismes internationaux comme l’UICN dans la gouvernance environnementale de ces régions frontalières.

Publicités

Les commentaires sont fermés.