Conférence de AGNES DE GEOFFROY, le 29 Avril à 14h

Crises et déplacements forcés : le cas de Khartoum (Soudan)
par AGNES DE GEOFFROY, Chercheur associé au CRAG (Centre de Recherche et d’Analyse en Géopolitique) – Paris 8 Docteur en Géopolitique (Institut Français de Géopolitique)

MARDI 29 avril 2014
en Salle D 143
de 14h à 16h30

En contexte de crise, le déplacement est un mécanisme de survie. Depuis la fin de la guerre froide, et avec la multiplication des foyers de crise, les déplacements forcés sont devenus de plus en plus massifs, mais des
mécanismes de protection et de fermeture des frontières ont abouti à un confinement croissant de ces populations. Les Populations Déplacées de l’Intérieur (IDP) attirent aujourd’hui l’attention de la communauté internationale et des media, en raison notamment des questions politiques et humanitaires que leur situation soulève. La ville est également au cœur de l’étude des déplacements forcés puisque plus de la moitié des déplacés se fixe en ville, pour y chercher refuge et opportunités. L’étude du cas de Khartoum
permet d’analyser la situation de ces populations évincées par les crises, mais permet plus intrinsèquement de comprendre les dynamiques qui sous-tendent ces crises, les enjeux qui en découlent, et plus généralement, nombres de défis émanant des crises contemporaines.

Affiche Conférence Agnès de Geoffroy 29.04.14

Publicités

Les commentaires sont fermés.