Conf. Olivia Aubriot le 15 mars 2016 « Dynamiques de gestion de l’eau dans la plaine du Téraï (Népal): implications sur le devenir des systèmes d’irrigation paysans »

Dynamiques de gestion de l’eau dans la plaine du Téraï (Népal): implications sur le devenir des systèmes d’irrigation paysans

par Olivia AUBRIOT, anthropologue (CNRS-Centre d’Etudes Himalayennes)

Les agriculteurs népalais de la plaine sont confrontés, en termes de gestion de l’eau, à deux dynamiques contradictoires. L’une s’inscrit dans le processus d’individualisation d’accès à l’eau (à travers l’utilisation de techniques individuelles comme pompes et forages), qui est lui-même à relier à deux évolutions : d’une part, l’atomisation de la gestion des ressources naturelles et la concentration des activités agricoles autour de la maison en cours depuis un siècle et, d’autre part, une agriculture de plus en plus monétarisée et intensive. L’autre dynamique est associée aux politiques de gestion de l’eau qui concentrent la gestion collective participative à l’échelle du village ou de la communauté, modifiant en même temps les rapports de force à d’autres échelles et notamment le long d’un cours d’eau ou d’un système d’irrigation alimentant plusieurs hameaux. S’y ajoutent en bien des endroits les effets de la périurbanisation, l’ensemble révélant un accès à l’eau de plus en plus inégal et un rapport à cette ressource, éminemment politique et sociale, en pleine évolution. On en profitera pour questionner la méthodologie utilisée, qui privilégie une approche par les aspects techniques pour aborder les changements sociaux.

Le séminaire aura lieu à l’Université Paris 8 – Saint Denis, en Salle D 143 le mardi 15 mars 2016 de 12h00 à 14h30

AFFICHE séminaire doctoral EAU & SOCIETES_Olivia AUBRIOT 15.3.2016

Advertisements

Les commentaires sont fermés.