Archives de Catégorie: Ouvrages et Articles

Anthropologie et eau(x), numéro spécial du Journal des Anthropologues

Vient de parâitre: Anthropologie et eau(x), numéro spécial du Journal des Anthropologues (132-133, 2013) coordonnée par Barbara Casciarri et Mauro van Aken

JdA 132 - 133 (2013)

L’eau est l’une des ressources qui a la capacité de lier différents domaines du social : le rapport à la nature et au milieu, l’organisation du territoire, les institutions, les relations de pouvoir, les systèmes de valeurs et les identités. Étudier l’eau signifie appréhender, à partir de l’appropriation d’une ressource, les réseaux sociaux, économiques, politiques, culturels ainsi que les formes de dépendance, d’exclusion, de solidarité ou de conflit. Au-delà de l’apparente « naturalité » de l’eau, bien d’autres dynamiques se cachent derrière la gestion hydraulique.

Ce dossier s’attache à montrer les apports divers de la recherche en anthropologie sur l’eau. L’eau est appréhendée comme un médiateur relationnel, ce qui en fait un objet heuristique de l’enquête ethnologique alimentant une réflexion globale sur les dynamiques sociales dans le monde contemporain.

dA 132-133 Eaux

Rencontre et débat – Enjeux et avenir de l’eau au XXIème siècle: conflit ou coopération?

Édouard Boinet vient de publier aux éditions de l’Harmattan un livre consacré au bassin du Nil, dont certains experts s’accordent à en faire l’épicentre le plus probable des futures « guerres de l’eau ». L’étude de l’hydropolitique régionale révèle pourtant au contraire un basculement récent du conflit vers la coopération. Le régime juridique nilotique semble s’orienter vers une gestion intégrée de la ressource grâce à l’appui d’autres facteurs : développement du droit international, évolution des rapports de force et soutien d’acteurs
extérieurs au bassin. Ces leviers pourraient être utilement mobilisés
dans la résolution de conflits hydriques similaires.

Rencontre et débat autour de l’ouvrage « Hydropolitique du Nil. Du conflit à la coopération »  d’Edouard Boinet  avec Alain Lamballe et Alexandre Taithe, mardi 18 Septembre de 18h – 20h à l’iReMMO 5, rue Basse des Carmes 75005 Paris (Maubert Mutualité)

http://www.iremmo.org/spip/spip.php?article211 

APPEL A CONTRIBUTIONS – Journal des anthropologues

Journal des anthropologues Anthropologie et eau(x)

    Numéro thématique du Journal des Anthropologues coordonné par Barbara CASCIARRI  (Université     Paris 8) et Mauro VAN AKEN (Université de Milan Bicocca, Italie)

Le numéro ressemblera  les contributions d’anthropologues travaillant dans divers contextes   régionaux (Asie, Afrique, Amériques, Europe) et par des perspectives variées sur des questions d’eau   et qui, partant de leurs expériences de terrain, soulèvent un ou plusieurs volets d’une réflexion   théorique autour de l’apport de l’objet « eau » (et de sa construction) dans l’approche   anthropologique au sens large ainsi que de sa relation avec d’autres disciplines.   Centralisation/décentralisation, hiérarchie/autonomie, rareté et compétition, « modernisation » et   savoirs locaux, marchandisation,  libéralisation  et systèmes de gestion « commune », interventions   pour le « développement » et discours de légitimation de ce dernier, H20 et d’autres modèles socio-  culturels  d’utilisation de l’eau,  ce sont les axes principaux (non exhaustifs) autour desquels nous   souhaitons articuler les contributions à ce numéro.

pour voir l’appel a contributions complet clicker sur

http://www.afa.msh-paris.fr/

ou telecharger

Appel JdA 2013.1 Anthropologie et eau(x)

Call JdA 2013.1 Anthropology and water(s)

Parution : El agua en el mundo árabe: percepciones globales y realidades locales

 

El agua en el mundo árabe: percepciones globales y realidades locales

 

Las estadísticas suelen presentar el mundo árabe como ejemplo por excelencia de «escasez hídrica». Sin embargo, las disponibilidades hídricas medias teóricas oscilan, en este amplio espacio geopolítico, entre aproximadamente 300 m3 por persona/año en Palestina y más de 4000 m3 en Iraq, pasando por todo un conjunto de situaciones intermedias, complejas y diversas. Los promedios de disponibilidad de agua son, en principio, cuestionables debido tanto a cuestiones conceptuales, como técnicas y políticas; pero, además, la cuestión del agua es indisociable de todo un conjunto de variables políticas, económicas y sociales, condicionantes de su gestión, uso y distribución.
El objetivo del libro El agua en el mundo árabe: percepciones globales y realidades locales, editado por Casa Árabe y dirigido por Habib Ayeb, investigador del Centro de Investigaciones Sociales de la Universidad Americana de El Cairo, es mostrar los resultados de un conjunto de estudios, realizados por dieciséis expertos en la materia, que abordan diversas cuestiones y dimensiones de la problemática del agua en el mundo árabe. Tomadas a escalas distintas de observación y de análisis, los capítulos confrontan las percepciones globales, a menudo imprecisas —por no decir erróneas—, con las realidades locales en Argelia, Egipto, los Emiratos Árabes Unidos, Jordania, Marruecos, Omán, Palestina, Sudán y España, del modo en que las ven, describen y analizan los autores. Partiendo de casos concretos y de análisis interdisciplinares, el libro propone una nueva lectura de la problemática del agua en la región incluyendo las diversidades geográficas, políticas, económicas, culturales y sociales, desde una multitud de parámetros: abundancia y «escasez», competición y cooperación, pobreza y riqueza, guerra y paz, estabilidad e inestabilidades, tradición y modernidad, poderes y contrapoderes.

La obra cuenta con contribuciones de Mauro Van Aken, Habib Ayeb, Mohamed Salah Bachta, Younes Bekkar, Barbara Casciarri, Mohamed Elloumi, Mostafa Errahj, Annabelle Houdret, Fidelity and William Lancaster, Mohamed Mahdi, Abderrahmane Moussaoui, Antonio C. Perdomo Molina, Ayman Rabi, Reem Saad y Salah Selmi.

Télécharger l’ouvrage : http://economia.casaarabe.es/viewer.php?id=2135