Carine Chavarochette

Anthropologue et historienne, chargée d’enseignement à Paris 8

De précédents travaux portaient sur les rituels de demande de pluie et des pèlerinages transfrontaliers entre le Mexique (Chiapas) et le Guatemala. Mes recherches actuelles s’intéressent plus particulièrement aux zones frontalières de l’Arizona, du Sud du Mexique et de l’Amérique centrale, à la relation entre manifestations du religieux et usages de l’eau des populations indiennes. À travers l’étude du contexte politique et social de la gestion de l’eau dans des zones péri-urbaines, l’objectif est de cerner la perception autochtone de l’eau et sa maîtrise, les croyances autour de cet élément ainsi que les différents dispositifs rituels mis en œuvre autour des nappes aquifères.

Publicités