Darío Salinas Palacios

Doctorat en Géopolitique Université de Paris 8-Université de Murcia

L’enjeu de l´eau dans l´Espagne des autonomies : géopolitique de l´eau et rivalités de pouvoir dans le sud-est de l´Espagne

Le Bassin du fleuve Segura, dont le plupart fait partie de la Région de Murcie et le sud de Valence, est soumis a une intense agriculture d´irrigation et une croissante consommation urbaine. L’existence d’un transvasement d´eau entre le Tage et le Segura permet d’éviter le déficit structurale du Bassin. Cependant, le haut degré de compétences qu’acquièrent les Communautés Autonomes en Espagne a contribué ces dernières années à l’augmentation du nombre de conflits entre différentes régions, autour des questions territoriales liées à l’accès à l’eau. La volonté du gouvernement de Castille La Manche d’interrompre les transferts d’ eau ainsi que la dérogation du projet du transvasement de l’Èbre-Segura par le Parti socialiste en 2005, a entraîné une forte politisation des questions de l’eau, ce qui a confronté les deux principales parties politiques et les différents territoires concernés. Dans ce contexte des rapports de forces entre les divers acteurs, des nouveaux changements politiques ont en train d´avoir lieu suite aux élections régionales et législatives en 2011. Ainsi, le parti populaire a remporté une victoire dans des régions traditionnellement socialistes comme l’ Aragon et la Castille-La Manche, tout comme une majorité absolue dans le parlement national. Il faudra donc attendre pour voir quels sont les nouveaux rivalités des pouvoirs dans la gestion de l´eau en Espagne entre des régions gouvernées par le même parti.

Dans l’état des connaissances déjà acquises sur la question en eau grâce à mon mémoire de Master 2 sur la géopolitique de l´eau au nord-est du Mexique, j’envisage d’orienter mes recherches sur :

-Les rivalités politiques, leurs enjeux et leurs perspectives au sein de la politique régionale et par rapport au contexte politique national, très influencé par les rapports des forces entre les CCAA.

-Le milieu naturel dans lequel on se trouve dans un territoire, le sud-est de l´Espagne, le plus aride de l´Europe et caractérisé par des pluies torrentielles saisonnières (gota fría) et par un déficit en eau dans le Bassin du Rio Segura.

-Le contexte économique et l’évolution démographique, qui ont beaucoup transformé cette région depuis les années quatre-vingt-dix. Transformations très importantes dans la compréhension des nouvelles structures économiques et géographiques dans lequel évoluent les acteurs.

-Les rapports de forces entre les différents acteurs et activités économiques qui se sont développées ces dernières années. La région de Murcia et une partie de la province d´Alicante, s´approvisionnent en eau par le transvasement du Tajo-Segura. Ces deux territoires, historiquement centrés sur l´agriculture d´irrigation, ont développé ces dernières décennies un modèle économique très lié à l´urbanisation et le tourisme (resorts, terrains de golf, …).

-Les possibles réformes juridiques des status d’ autonomie dans le cadre de la constitution et la politique hydrique

-Analyser les discours  et les possibles mesures politiques qui vont mettre en place les différentes parties politiques dans le contexte des élections régionales et  nationales en 2011.